Retour à l'accueil
voile pratique
assoc
forum
tech
photos


Contact voile pratique
plan liens

Les Convoyages
Aller du 7 au 14 juillet
Retour du 12 au 16 août

Les news de la Cork week
Croisière en Irlande

Ouest à l'aller

Peinards. On a une semaine pour monter à Cork. Alan a amené le bateau à Bénodet. On a du temps. Arrivée à Benodet trop tôt pour le petit déjeuner, mais un peu tard pour dormir longtemps. Ce samedi, temps radieux et pétole. On va faire les courses.

Dimanche Avis de coup de vent pour le dimanche. L'anémo de la capitainerie de Bénodet enregistre 50 nds. Pas raisonnable. On range, on bricole, on rend visite à Neutron Rapide qui nous invite à diner. Accalmie annoncée pour Lundi. On va tirer un grand bord à l'ouest pour parer la pointe de Bretagne, et ensuite route au nord. Tout baigne.

Lundi. NW 15 nds au sortir de l'Odet, qui devient de l'W 30 à 40 nds au large de Pen March. On vire juste de quoi parer Le Menhir et route Audierne.  Grand soleil, sans le vent et les 3m de creux il ferait beau.

Mardi. On se cache à Audierne. çà piaule tout ce que çà peut sur le mouillage de Ste Evette. Neutron qui monte à Brest, nous a rejoint. Après de nombreux et détaillés avis météo, on décide de partir dans la fenêtre qui sera ouverte mercredi matin jusqu'à minuit. Meteo France a même annoncé un petit SW mercredi matin pour démarrer.

Mercredi. Le SW est au rendez vous. On passe le raz à huit heures, on contourne Tévennec par le nord, et cap au 290. Passages de brumasse. On croise une jonque qui rentre pour Brest 2000. A 15h, le vent refuse et vient W en montant doucement, on a GV Solent. On a paré Ouessant. On peut monter au 330.
C'est monté régulièrement. On finit la nuit avec 35nds, 2 ris solent, la marée descend, çà déferle. 

Jeudi. Le vent a eu la bonté de rester W et on atterrit sur les Scilly vers 7 h, on est en novembre. On n'y voit rien dans le crachin, le fort courant la mousse explose sur tous les cailloux. A 8 heures on prends un coffre devant St Mary. Petit déj, dodo, ça bouge encore. Du vent toute la journé, des passages brumasseux. on fait quelques courses. Michel trouve du gel coat anglais en tube, introuvable ailleurs.

Vendredi. Lever tard, un tour à terre pour compléter le gasoil. La météo annoce une amélioration plus rapide que prévue, avec gonflement de l'anticyclone des Açores. Vite on part. On quitte le mouillage à 17 heures. Toute la nuit on aura de l'W 20 à 25 nds. La mer celtique est chaotique. On monte au nord avec la marée montante. On attends la rotation annoncée avec impatience. Le Canal St Georges, entre l'est de l'Irlande et le pays de Galles a mauvaise réputation à cause des forts courants de marée et de la mer qu'ils lèvent.

Samedi. 5h. Un front passe, en 3 minutes le vent de W 25 nds à NE 8 nds. Le temps de reprendre nos esprits, il s'établit à NE 15nds. Route directe vers Cork. Soleil, la mer s'aplatit en approchant des côtes. On finit au moteur. Arrivée à Crosshaven vers 19 h. Ambiance.

 Sud Est au retour !!!
Arrivée de l'équipage à l'aéroport de Cork Vendredi 11 juillet vers 22 h. Fatigués. Un tour de montagnes russes en taxi, et on arrive au Royal Cork à Crosshaven. On pose les sacs. Dodo. Michel propose un pt'it tour au pub. Un pt'it alors. On est fatigué, et demain on fait les courses et on décolle. Le gars fêtait ses soixante ans avec ses copains, sa famille, et ... nous. On a mangé des saucisses, du poulet à l'ail, des sandwichs, une pinte de Guiness entre chaque. Dominique, Annick, Pascale ont dansé avec ceux qui n'avait pas une pinte à la main. Roger a fait danser les dames et les grand mères. J'ai chanté Wild Rover avec un Irlandais au bar. 2 heures du mat. Dans la rue on dépareille pas. Ils sont tous cuits.

Samedi. On va à Kinsale au moteur dans 10 nds d'Ouest. On fait les courses à Supervalu qui nous livre à la marina. On prépare de la nourriture d'avance. Je fais une gamelle de riz au lait. Dominique prépare un ragoût de mouton. La météo annonce un fort SE, le lendemain, mais de l'ouest en descendant vers le sud.

Dimanche. On décolle à 6 heures. Pétole. Route au moteur au 150.  5 dauphins viennent jouer avec l'étrave. Vers 14h le SE rentre doucement avec de la bruine. Il ne dépassera pas 20 nds, et refuse à partir de 20 h. On tire le bord qui ne rentre pas vers Bristol. Cap au SW. Tout le monde dîne. L'odeur du mouton dans le carré ! Le SW arrive vers 23 h. tout le monde est content. On vire, on va dans la bonne direction route au 180, mais c'est quand même du SW, 25 nds au près, bruine. Le mouton a le droit a un 2e tour.

Lundi. Le vent passe à l'ouest puis au NW. On descend à 8 nds vers le SSE. On passe à 40 milles des Scillies. On traverse l'entrée de la Manche dans la journée. Avec le portant le bateau  tape moins, les morts ressucitent. La météo annonce du SW pour la nuit et mardi. De crainte de se retrouver au près en Iroise pour parer Sein, je fais conserver cap au SSE.

Mardi. La nuit a été pétoleuse, et le SW est arrivé mais tard le matin. Un SW  15 nds, ensoleillé. Il fait beau en Bretagne. Le matin tout le monde dort, sauf Pascale, à la barre. Elle voit 3 dauphins le long du bateau, pour elle toute seule. On est passé très au large de tout. Travers à la chaussée de Sein, on prend directement le cap sur La Teignouse. On passe travers Pen March vers 14 h, les Birvideaux vers 20h, pétole de vent arrière dans la Teignouse : Moteur ! On prend un ponton à La Trinité à 3 heures.